Les débitmètres massiques

Dans le domaine de l’industrie et de la mesure, il existe différents débitmètres massiques, mais tous donnent la même information : un débit massique exprimé dans des conditions données et acceptées par tous. Il est d’ailleurs important de connaitre ces conditions qui différent d’un constructeur à l’autre ou selon certaines normes.


                                      



Débit massique ou débit volumique ?

Tout d’abord, il est important de bien comprendre la différence entre ces deux termes, le débit massique et le débit volumique.

Le débit volumique exprime un volume par rapport à une unité de temps : m3/h. Ce débit est dépendant des conditions de température et de pression (un gaz pouvant se dilater ou se compresser en fonction des paramètres de température et de pression). Ainsi, une même installation dans des conditions ambiantes différentes n’aura pas les mêmes débits volumiques aux deux endroits.

Le débit massique exprime une quantité (une masse) par unité de temps : g/h, kg/h… Le débit massique quant à lui est indépendant de la température et de la pression, la masse de la matière est la même pour un volume différent.

Il faut d’ailleurs être très vigilant car la méconnaissance des ces conditions peut entrainer des écarts de mesure très importants.


Pourquoi les débits massiques sont exprimés en Nm3/h plutôt qu’en g/h ?

Il s’agit là d’un choix délibéré des utilisateurs, afin de faciliter la compréhension de leur installation. Les utilisateurs ont alors accepté la conversion de masse en volume dans des conditions définies qui sont dites normales. En Europe, les conditions dites normales sont de 0°C et de 1.013 bar absolu.

Néanmoins, il existe d’autres conditions normales qui sont définies par des constructeurs, par facilité d’étalonnage et de choix d’application de normes (Américaine, Européenne…). 

Des conditions dites standards existent et diffèrent également selon le point de vue. Quoiqu’il en soit, il faut être conscient des normes qui sont utilisées.

Quelle est la différence entre un débitmètre massique et un débitmètre massique thermique ?

Les débitmètres massiques englobent l’ensemble des débitmètres communiquant une information de masse par unité de temps ou par extension des Nm3/h. Il existe d’ailleurs plusieurs types de débitmètres massiques. Le fait de parler d’un débitmètre massique indique qu’il y a une prise en compte des conditions de pression et de température avec des capteurs intégrés ou complémentaires.

Les débitmètres massiques thermiques, quant à eux, font exception à la règle car ils sont étalonnés dans des conditions de pression et de température données (souvent les CNTP : Conditions Normales de Pression et de Température). Le massique thermique est indépendant aux variations de température et de pression. Il utilise les échanges thermiques connus d’un gaz ou d’un mélange gazeux.



                                                       

Lequel choisir ? 

Il est nécessaire de faire le bon choix parmi tous les débitmètres afin que celui-ci corresponde le mieux à votre application. Mais lequel choisir parmi tous, entre le débitmètre par pression différentielle, le débitmètre avec un capteur vortex, le débitmètre thermique ou encore le débitmètre à hélice.

La plupart de ces capteurs sont à la base des débitmètres volumiques. Mais en complétant l’installation par un capteur de pression et un capteur de température, ils peuvent, finalement, tous devenir des débitmètres massiques.

L’étape crucial est le choix de votre capteur et afin de savoir quel appareil est le plus adéquat pour vous, nous vous avons dressé une liste de nos capteurs et de leurs capacités. Il faut savoir qu’il est primordial de définir votre capteur en fonction de l’application choisie et de vos besoins :

  • Le DeltaflowC, débitmètre massique, vous garantit un bon fonctionnement dans un environnement avec un gaz propre, qui est non explosif et avec une composition connue. Il possède une très grande résistance à la température.

  • Le capteur Massique Thermique HONTZSCH est adéquat pour un environnement avec un gaz propre, non humide et avec une composition connue et stable. C’est la solution idéale à votre application. 
  • Le débitmètre à hélice ou encore à moulinet HONTZSCH est quant à lui plus adapté dans un environnement avec un gaz propre, non humide et une composition inconnue. Si votre application ressemble à celle évoquée ci-dessus alors ce capteur est tout à fait adapté à vos besoins. 
  • Le capteur Vortex HONTZSCH avec des capteurs de pression et de température (VTP) est la solution parfaite pour une application dans un environnement avec un gaz humide, chargé et une composition qui est inconnue. Ce débitmètre est ultrarésistant aux agressions physiques et même les agressions chimiques.
  • Le dernier de la liste est le tube de Pitot moyenné, il est adapté à un environnement avec un gaz chargé, l’humide et une haute température. Il est, avec le transmetteur de pression différentielle, adapté à ce genre d’application. Il a l’avantage de résister à des températures extrêmes.  





TH-Industrie vous propose différents types de débitmètres comme les débitmètres volumiques ou les débitmètres massiques thermiques pour des installations à poste fixe avec transmetteur ou encore des équipements portables, ils peuvent être homologués EX-D pour des installations ATEX.

N’hésitez pas à nous contacter, nous serons aptes à vous aider à trouver le produit qui convient le mieux à votre recherche, à votre besoin et également à votre application.